Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Atempo.Wooxo va recruter 30 personnes d’ici à la fin de l’année afin de consolider sa position de leader européen

Informations

-

06/10/2020

Basé à Paris et à La Ciotat, le groupe Atempo.Wooxo, leader européen des solutions de protection du patrimoine numérique professionnel avec une présence internationale, annonce vouloir recruter une trentaine de collaborateurs au cours du dernier trimestre 2020 pour renforcer sa R&D et soutenir sa croissance.
Fort des succès commerciaux toujours plus nombreux et de sérieuses perspectives de croissance en Europe, aux Etats-Unis comme en Asie, Atempo.Wooxo entend jouer pleinement son rôle dans le plan France Relance, exposé par Emmanuel Macron aux acteurs de la French Tech invités à l’Elysée le 14 septembre dernier pour un échange avec le Président de la République.


Trente nouveaux collaborateurs seront donc recrutés sur le dernier trimestre pour renforcer l’avance technologique des solutions du portefeuille et garantir aux clients publics comme privés les évolutions fonctionnelles qu’ils sont en droit d’attendre. Les nouveaux collaborateurs se verront confier des missions ambitieuses en bénéficiant d’une large autonomie dans un domaine situé au carrefour de l’innovation big data, de l’Intelligence Artificielle et de la cybersécurité.Membre de la French Tech 120 et acteur engagé dans la lutte contre la cybercriminalité, le groupe Atempo.Wooxo est un fervent défenseur de la souveraineté et de l’indépendance de l’Europe en matière de numérique.‘’La crise du COVID-19 a mis en lumière notre dépendance aux industries américaines et chinoises. Le marché européen représente 22 % du PIB mondial. Il attise légitimement les convoitises’’ explique Luc d’Urso, CEO du groupe Atempo.Wooxo. ‘’Dans un contexte de regain des tensions géopolitiques ; si nous tenons à notre indépendance politique et à notre modèle social, il est urgent de consolider notre souveraineté à l’échelle européenne‘’.


”Nous recrutons donc des femmes et des hommes de conviction. Ils partagent notre vision d’une Europe disposant de toutes les compétences et atouts pour imposer un cloud de confiance bienveillant répondant aux attentes des citoyens et organisations professionnelles de toute démocratie. Ils n’envisagent pas un seul instant, en dépit de la taille du défi, que l’Europe puisse se résigner à devenir un vassal numérique des Etats-Unis ou de la Chine” conclut Luc d’Urso.

54 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Informations

Marseille : Klanik poursuit son expansion nationale avec l’ouverture d’une agence à Toulouse

MR

Mathilde ROSE

22 janvier

Informations

Marseille : QuickMS ne connait pas la crise et crée 10 emplois à pourvoir au 1er trimestre 2021.

MR

Mathilde ROSE

22 janvier

Informations

La Ciotat : SEA TPI présente son plan de recrutement annuel fort de 40 nouveaux postes

MR

Mathilde ROSE

22 janvier